19/01/2017

Spots (Dejardin) : sûte: 2970-2979

2970

toûr

TOU

Toûr à toûr, grand-mére l' a dit.

 

Litt. Tour à tour, grand'mère l'a dit.

Pr. fr. — Chacun son tour.

Un bonheur continu rendrait l'homme superbe,

Et, chacun à son tour, comme dit le proverbe.

(Molière. L'Ecole des femmes. V, sc. 8)

 

Asteûre, dji va tchanter ossi,

C' èst toûr à toûr, grand-mére l' a dit.

(Dehin. Li traze di mây, scène liégeoise. 1846)

 

variante  Chaque si tour, comme à k'fesse.

 

Basse-Allemagne. — Einer nach dem Anderen.

 

2971

toûr

Ci qui n' a qu' on toûr,

Nu vike qu' on djoûr. (Malmedy)

 

litt. Celui qui n'a qu'un tour,

Ne vit qu'un jour. Il faut être adroit pour vivre, pour se tirer d'affaire.

 

2972

Tournè

TOURNAI

Tournè èst bâti sur rok,

I n-da nu qui s' in va qui n' ratrote.

(Tournai)

 

litt. Tournai est bâti sur un roc,

Il n'y a aucun qui s'en aille qui ne revienne.

Le souvenir de Tournai est vivace, durable comme le roc sur lequel la ville est assise. Tournai est cher à ses enfants, ceux qui le quittent ne l'oublient jamais et y reviennent un jour.

Joli dicton qui dépeint bien l'amour du tournaisien pour sa ville natale.

 

2973  

Tossint

TOUSSAINT

A l' Tossint,

L' aîsse èst plin.

 

litt.  A la Toussaint,

L'âtre est rempli. On se rassemble autour du foyer.

(FORIR. Dict.)

 

2974

racuser

TRAHIR

On-èst sovint racusé dès-èfants.

 

litt. On est souvent trahi par les enfants.

 

Les enfants divulguent souvent ce que nous voudrions tenir caché.

Cf. La série des caricatures des Enfants terribles (par Gavarni).

 

2975

traît

TRAIT

N' aveûr ni traît ni k'ssètchî. (Malmedy)

 

litt. N'avoir ni trait ni crochet.

N'avoir rien à démêler avec quelqu'un.

 

2976

traîtî

TRAITER

Traitî come on tchin.

 

litt. Traiter comme un chien.

Traiter quelqu'un avec toute la rigueur possible.

Pr. fr. — Traiter quelqu'un de Turc à More.

 

Basse-Allemagne. — Einen wie einen Hund behandeln.

 

2977

trankilemint

TRANQUILLEMENT.

Trankilemint come Batisse.

 

litt. Tranquillement comme Baptiste.

Se dit d'un homme qui montre de l'indolence ou de l'apathie dans quelque circonstance où il faudrait agir. C'est une allusion aux rôles de niais qui, dans les anciennes farces, étaient désignés ordinairement par le nom de Baptiste. »

(QUITARD, Dict., p.106)

 

Etre au,comble de ses désirs. Cité par Forir. Dict.

 

Charleroi. I gn-a droci on pus', dèskindons rade dèdins,

Nos d-alons bwâre pou rin, bin tranquîye come Batisse.

(Bernus. Li r'naud èyèt l' bouk. Fauve. 1873)

 

Mons  I culbute èl pauve pètit Lustucru qui ètwat là, bé tranquîe come Batisse, aveu s' capiau pwintu su s' tiète.

(Descamps. Èl pètotier, scène montoise. 1887)

 

var. Mons ;Batisse

J' prinds toudi lès 19 corones... A r'vwar, savez, bon Dieu, tenez, vos n' sarez pas vos figurer combe què j' sû eûreûs. Et là-d'ssus, Batisse s' en-alwat contint, mais contint ; c' èst même dé d'là qu' èst v'nu l' provèrbe : Contint come Baptisse.

(Letellier. Armonake dé Mont. 1853.)

 

var. Nivelles

Là d'ssus, Lucifêr crîye, tout contint come Batisse :

Courâdje ! qwand vos warez in bia fè d' artifice,

I luminera l' infêr.

(Renard. Lès-avent. dè Djan d' Nivèle. Ch. V. 1857)

 

2978

ovrer

TRAVAILLER

Ovrer come on bètche-fiér.

 

litt. Travailler comme un pic-vert.

Travailler assidûment, sans se laisser distraire, sans détourner la tête (allure de cet oiseau).

 

variante  Ovrer come on tchin d' clawetî.

 

2979

travahî

Travayî n' ahontët pèrsone,

Mins l' ambicion r'wëne one maujone.

(JODOIGNE)

 

litt.   Travailler ne déshonore personne,

Mais l'ambition ruine une maison.

Le travail est honorable ; le désir de paraître est souvent désastreux.

 

     

 

12:47 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.