07/01/2017

Spots (Dejardin) (sûte) : 3050-3059

3050

valeûr

I vât mî insi qu' pus sot.

 

litt. Il vaut mieux ainsi que plus fou.

Il faut bien se contenter de ce qu'on a, quand on pouvait tomber sur du pire.

 

3051

trouwand

VAURIEN

 

C’ èst l’ honteûs què l' piède èt l’trouwand què l' wangne.

 

Litt. C’est le honteux qui le perd et l’impudent qui le gagne.

Qui ne demande rien n’a rien (en bonne et en mauvaise part).

 

Pr. fr. — Un peu de honte est bien vite passée.

Il n’y a que les honteux qui perdent. — Faute de hardiesse, de confiance, on manque de bonnes occasions. (Acad.)

 

Nivelles  In p’tit moumint d’ honte èst bî rade passé.

 

3052

vaurin

Lès vaurins féyenut l’ pus di tch’min. (Namur.)

 

Litt. Les vauriens font le plus de chemin.

La personne qui emploie des moyens peu honnêtes par­viendra plus vite.

 

3053

vaurié

In vaurié a biau s’ contreufaire, c’ èst co toudi in vaurié pou ça. (Mons)

 

Litt. Un vaurien a beau se contrefaire, c’est toujours un vaurien malgré cela.

On ne peut pas changer sa nature.

 

Pr. fr. — Le bout de l’oreille perce toujours.

V. Lafontaine,  L’âne vêtu de la peau du lion, trad. en dialecte de Mons par M. Letellier : Èl baudet habié avé l’ piau du lion. (Armonake dé Mont, 1854.)

 

3054

VEAU

On hêrèye tant on vê, qu' à l' fin on l' fêt heûre.

 

litt. On sollicite tant un veau, qu'à la fin on le fait boire.

On sollicite tant un emploi, une place, une faveur, qu'à la fin on l'obtient.

 

variante   On hêrèye tant on malade, qu' à l' fin on l' fêt heûre.

variante   Â prumi r'fus, n' tapez nin l' ouh so l' heûre, Come dès doûs mots, riçûvez leû-s-afront ;

Holez l' malade, dit li spot, vos l' frez heûre,

Èt zèls ossi, camèrâde, èles beûront.

(DD. Salme. Li tchant dès mâvas sudjèts. 1870)

 

3055

C' è-st-on bê vê qui ravise si pére.

 

litt. C'est un beau veau qui ressemble à son père.

Se dit en mauvaise part : il ne vaut pas mieux que son père.

 

variante  C' è-st-on bê vê qui ravise si mére.

 

litt. C'est un beau veau, qui ressemble à sa mère

Il ne vaut ni plus ni moins que sa mère. Faut-il rappeler, à propos de ce dicton populaire, la gra­cieuse apostrophe d'Horace ?

O matre pulchra filia pulchrior.....

Et la paraphrase française, non moins délicate :

Celle qui vous donna le jour,

Égalait en beauté la reine de Cythère ;

Hais vous ressemblez à l'Amour :

Il était plus beau que sa mère.

 

3056

viau

Ète l’ chinkième viau. (Mons)

 

Litt. Etre le cinquième veau.

 

Voir les autres jouir d’avantages de toute espèce, sans pouvoir en profiter.

Le cinquième veau regarde têter les quatre autres.

 

V’là l’cinsî qu’ inteûre; li mêsse magne ine vôte.

- Mi vatche a qwate pés portant ’lle a cink vês !

- Maîs qu’ va fer l’ cinkême ?

- I frè çou qu’ dji fê. Fârè bin, Monsieû, qu’ i louke magnî l’s-ôtes.

(Alcide Prior)

 

Variante. Torcher s’ nez à l' pièrke. — Chucher ’ne feuye.

Litt. Se torcher le nez à la perche. — Sucer une feuille.

 

C' étoit tous l's Holandès qu' atrapiont lès bones places, et nous-autes, Bèrjes, nos torchons no nez à l' pièrke, autreumint dit, nos fèsions l' rôle du chinkième viau.                                                    

(Letellier. Armonak dè Mont. 1849)

 

variante.   Fé come li trazême cossèt, louki tèter l's-ôtes.

 

var. Nivelles. Sucî leu pouce. — Stièrde leu bètch à l' pièrce.

 

Jodoigne. Pôve via qu' n' a pont d' tète. — Èsse lë quinzième catchèt.

 

3057

via

On lî frè pus d' oneûr qu' à on via,

On l' ètèrerè avou s' pia. (namur)

 

litt.    On lui fera plus d'honneur qu'à un veau,

On l'enterrera avec sa peau.

 

Se dit ironiquement en parlant de l'enterrement d'une personne qui laisse peu de regrets après elle.

Vermesse  (Voc. du patois lillois, 1861) rapporte ce proverbe.

 

3058

I moûrt ottant d' vês qui d' vatches.

 

litt. Il meurt autant de veaux que de vaches.

Les jeunes sont comme les vieux, exposés à mourir.

 

(littré.) Pr. fr. — Aussitôt meurt veau que vache.

(ONDIN. Curiosités françaises. 1640.)

Cité par forir. Dict.

 

3059

Qwand on-z-ètind beûgler des vês, li stauve n' èst nin vûde.  (marche)

 

litt. Quand on entend beugler des veaux, l'étable n'est pas vide.

On ne peut nier les faits qui sont avancés.

 

Jodoigne Quand on-n-ètind bwèrler lès vias, c' èst qu' lë stauve n' èst ni vûde.

 

 

16:07 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.