07/01/2017

Spots (Dejardin) (sûte) : 3020-3029

3020

tuer

I vaut mieu qu' on l' tûse

Què l' leup né l' miûse.

(MONS)

 

litt.   Il vaut mieux qu'on le tue

(Plutôt) que le loup ne le mange.

Il faut faire profit de tout et ne pas s'exposer à perdre une chose dans l'espoir de la conserver.

 

3021

bûse

TUYAU

Çoula ni s' sofèle nin foû d' ine bûse.

 

litt. Cela ne se souffle pas hors d'un tuyau (sarbacane).

Cela n'est pas facile.

N. B. Une sarbacane se dit en wallon cane à bûse.

 

3022

bûse

On dîreût qu' on l' sofèle foû d' ine bûse.

 

litt. On dirait qu'on le souffle hors d'un tuyau.

Il est très élégant, très soigné.

Pr. fr. — Il semble qu'il sort d'une boiste.

(OUDIN, Curiosités françaises, 1640)

 

Vos dîrîz, tot l' vèyant, qu' on l' sofèle foû d' ine bûse.

Dans ce vers de la Copène so l' Marièdje, M. Thiry veut dire que la personne dont il parle est propre et bien soignée.

 

Lès p'tits, come soflés foû d' ine bûse,

Ont d' l' oû so lès solés po qu' i r'lûse ;

Divant l' ouh, is vont s' porminer.

(HOCK, Us et coutumes, 1869)

 

Là, dji vèya 'ne djône fèye qu' aveût l' aîr dè tûser,

V's-ârîz dit qu' foû d' ine bûse, on vinahe dè l' sofler.

(T. Brahy, Ine avinteûre à St-Mwért, 1885)

 

Prindez lès taules, vos-avez l' tchûse,

Èles sont soflêyes come foû d' ine bûse.

(GÉRARD, Li cotîrèsse, 1890)

 

var. Jodoigne Il a todë l' aîr dë sourë d' one bwèsse.

 

var. nivelles

I faut quand dj' ariverè què lès djins disenèt d' mi:

« On cwarèt qu' hoûrs d' ène bwèsse, èç' Djan-là vint d' sourti.»

 (RENARD, Lès avent. dè Djan d' Nivèle, Ch. VII, 3e éd. 1890)

 

3023

vatche

VACHE

On n' sét wice qu' ine vatche hape on lîve.

 

litt. On ne sait où une vache prend un lièvre.

On ne sait pas ce qui peut arriver.

Il se passe des choses plus extraordinaires que cela.

Une vache prend bien un lièvre.

(Adages français, XVIe siècle)

Mais on a vu des rois épouser des bergères ;

Dans ce temps-là les rois étaient de bons enfants.

 

3024

vatche

Il a sposé l' vatche èt l' vê.

 

litt. Il a épousé la vache et le veau.

Se dit d'un homme qui a épousé une fille grosse d'un enfant dont il n'est pas le père. (àcad.)

Pr. fr. — II a eu, il a pris la vache et le veau.

Cité par forir, Dict.

 

Tournai  I a marié l' vake ét l' viau.

 

Compagnons ai marié, prenle bin va nivé,

Vos porin vos tchèrdjié deu lè vèitche ét di vé.

(RASPIELER. Les painies (paniers), poème en patois de l'ancien évêché de Baie, 1736)

 

Basse-Allemagne — Die Kuh mit dem Kalb heiraten.

 

3025

vatche

On  n' lome mây ine vatche djolèye (ou rodète) qu' èle n' âye ine tètche.

 

litt. On n'appelle jamais une vache marbrée (ou rougeâtre) si elle n'a une tache.

Il n'y a pas d'homme parfait, — On n'accuse pas celui dont la conduite ne laisse absolument aucune prise à la médisance. — Une mauvaise réputation est toujours plus ou moins méritée.

Cité par Forir, Dict.

 

Namur   On n' divise nin d' one vatche s' èle n' a one tatche.

 

Jodoigne N-a si bèle vatche

Qui n' auye së tatche.

— On n' cause d' one vatche

S' èle n' a one tatche.

 

Malmedy  On n'  loume jamaîis one vatche hêmote (bigarrée) s' èle n' a one tatche.

 

3026

vatche

Magnî dè l' vatche arèdjèye.

 

litt. Manger de la vache enragée.

Éprouver beaucoup de privations et de fatigues. (ACAD.)

Pr. fr. — Manger de la vache enragée.

Cité par forir. Dict.

orig. quitard. Dict., p. 677.

 

AlLY

Qwand t' ârès bu d' l' êwe saqwants djoûs,

Èt magnî dè l' vatche arèdjèye,

Va, ti mére sèré bin vindjèye.

(FABRY. Li Lîdjwès ègadjî. I, sc. 3. 1787)

 

Djihan Martin

Lès cis qui s' ègadjèt fét 'ne grande folèye,

Po mori d' fin, po mori d' seû,

Po magnî dè l' vatche arèdjèye.

(Henault. Li mâlignant. II, sc. 14. 1789)

 

I n' sondjît pus qu' à 'nnè raler ;

Binâhe d' s' avu si tot hapé

Dè l' vatche arèdjèye èt dè freûd,

Di tote sôrts di bièsse èt dè leûp,

(Paskèye faîte au jubilé Dom Bernârd Godin. 1764)

 

(') On retrouve les expressions djolèye et rodjète dans le ranz des vaches de Ste-Walburge, publié par le Dr Bovy dans ses Promenades historiques, et reproduit par MM. B. et D., dans leur Choix de chansons wallonnes. Elles rappellent les vers de M. Pierre Dupont :

J'ai deux grands bœufs dans mon étable, Deux grands bœufs blancs, marqués de roux.

 

Marche  Vike èt prind waude à t' magodjéye

D' peû d' mougnè dè l' vatche arèdjéye.

(Alexandre. P'tit corti. 1860)

 

namur  Divant d' nos rapèler dins 1' célèsse patrîye,

I nos faît, por on timps, mougnî l' vatche arèdjîye.

(WÉROTTE. Aurmonak di Nameur. 1865)

 

Tintigny   Il è sayî d' la vatche aradjîe.

 

3027 

vatche

Vât mî 'ne vatche qui cint mohons.

 

litt. Il vaut mieux une vache que cent moineaux.

Mieux vaut un objet utile que cent futilités.

 

3028 

vatche

On-z-in.me mî d' vèy lès vatches bisantes,

Qui lès vatches gotantes. (ardennes)

 

litt. On aime mieux de voir les vaches courir follement, Que de les voir dégouttantes (de pluie).

On aime mieux voir les vaches en temps de soleil qu'en temps de pluie, parce que, par le beau temps, elles donnent plus de lait.

(Alb. BODY Voc. des agriculteurs. 1880.)

 

3029

vatche

Dîre ottant d' boû qui d' vatche.

 

litt. Dire autant de bœufs que de vaches. Pour signifier un menteur, un bavard.

(Alb. body. Voc, des agriculteurs.)

 

 

16:20 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.