05/01/2017

Spots (Dejardin) (sûte) : 3090-3099

3090

vinte

Èsse blanc d'zos l' vinte.

 

litt. Être blanc dessous le ventre.

Se dit d'une personne sournoise, hypocrite.

 

Èt ti, lîve infèrnâl di nos pûnicions,

Ratchafeteû, blanc d'zos l'vinte, sins pitié ni pârdon,

 fornê dè grand diâle, va, dji t' lîve avou djôye.

(DEHIN, Li tèstamint d' on scolî, 1849)

 

Crèspin

Ha, hîr qwand foû di m' potche, i r'mouyîve si gosî,

I n' djåséve nin insi ; bê, blanc d'zos l' vinte, savate,

Hê, Dièw, dji n' sé qui m' tint qui dj' nè l' hèye nin è qwate.

(reMouchamps, Li savetî, III, sc. 3, 1858)

 

Maîs portant, djusqu'asteûre, i n' avisèt nin co blanc d'zos l' vinte.

(THIRY, Li r'toûr à Lîdje, 1858)

 

LI COREÛ

Dji n' mi vou nin trover so l' ovrèdje avou lu,

Il èst trop blanc d'zos 1' vinte.

(hannay,  Li mâye neûr da Colas, II, sc. 6, 1866)

 

Variante   C' è-st-on blanc cou.

litt. C'est un cul blanc.

 

Verviers  Volà bin l' autorité !

I voléve dovri l' sèyance,

Adon pwîs i faît l' blanke panse

Qwand Gofin a-t-aspité.

(BOSARD, Ine sèyance dè l' comission, 1883)

 

Verviers

Haîri  Â bin, mi, dj' lome çoula fé l' blanke panse avou l' maîsse.

(Renier,  Haîri èt Batisse, 1872)

 

origine. Un grignou parle ainsi de ses adversaires : « Vous êtes bien semblables à cet oyseau que les Grecs appellent la glottide, et nous chyroux, qui est une fausse hirondelle, planche sous le ventre, laquelle ne fait rien que gazouiller avec excès lorsque l'air est chaud et riant ; mais aussitost qu'elle sent les premières prises du froid, elle est morfondue, ram­pante et traisne l'aisle comme demy-morte... Ne voyla-t-il pas justement vostre pourtrait ? Comme la fausse hirondelle babillarde, vos braveries et rodomontades ne donnent des frayeurs et pâleurs de mort qu'a certains petits vermisseaux.

(Pamphlet du temps, vers 1634)

 

L'hirondelle de fenêtres, en wallon arondje di f'nièsse, blanc cou, tchirou

(J. Defrecheux,  Faune wallonne)

 

3091

vèpes

VÊPRES

Dîre lès vèpes po lès sints.

 

litt. Dire les vêpres pour les saints.

Célébrer les offices quand il n'y a personne dans l'église.

Cf. Donner un concert devant les banquettes.

 

3092

viér

VER

I pèhe âs viérs.

 

litt. Il pêche aux vers.

Il est atteint d'une maladie qui le conduira au tombeau.

Cité par forir. Dict.

 

Philippe.

Dji wadje qui 1' pôve diâle ni passerè nin tos l's-iviérs. —

Dji sé, rèspond Aîli, qu'  nosse vwèsin pèhe âs viérs.

(Th. collette, Qui  freû-dje, si mi-ome moréve ?, II, sc. 11, 1882)

 

3093

viér

Avu l' viér è l' quowe.

 

litt. Avoir le ver dans la queue.

Être de mauvaise humeur, bourru. Allusion à une maladie des chats.

 

Volà noste home qui faît co l' mowe ;

Il a co sûr li viér è l' quowe ;

Si c' èst lu qui s' 1' a-t-akèrou,

C' èst qu' il aveût li diâle è cou.                     

(Anonyme)

 

3094

viér

Èsse nou come on viér.

 

litt. Être nu comme un ver.

Être entièrement nu. (AcAD.)

 

Pr. fr. — Être nu comme un ver.

 

Èsse nou comme on deût, come on viér.

(remacle,  Dictionn.)

 

jodoigne  On l' a lèyi come on viér.

 

3095

viér

Alez âs viérs, il a ploû.

 

litt. Allez (chercher) des vers, il a plu.

Allez vous-en, laissez-moi tranquille.

 

DJÎLE Alez-ve prinde mi mohone po on cafè tchantant ?

DJÈra Djè l' pindrè po çou qui m' convint, alez âs viérs, il a ploû.

(BARON, Li taperèsse di cwardjeûs, Sc. 5, 1882)

 

variante  Mais po t' fé toûrmèter, hoûy ti veûs qui dj'a l' toûr, Dji n' ti vou pus r'djâser, vas-se pîhe â meûr dès canes.

On ne meurt pas d'amour.

(Hect. olivier, Tchanson, 1890)

 

3096

vèdje

VERGE

Diner dès vèdjes po èsse batou.

 

litt. Donner des verges pour être battu.

Fournir des armes contre soi-même. (ACAD.)

Pr. fr. — Donner des verges pour se faire fouetter.

 

variante I qwîrt lès vèdjes qu' ènnè sèrè batou.

litt. Il cherche les verges dont il sera battu.

 

3097

bordon

Il a d'né on bordon po èsse batou.

 

litt. Il a donné un bâton pour être battu.

C'est l'ingrat qui s'est servi du bien qu'on lui a fait, pour me faire du mal. (acad).

 

Pr. fr. — C'est un serpent que j'ai réchauffé dans mon sein.

Ex ipso bove lora sumuntur.

Tirer du bœuf même, des courroyes pour le frapper.

(Le Père jean-marie,  Le divertissement des sages,1665)

 

Ten cuilt la verge dont il meismes est batu.

(Proverbes de France, XIIIe siècle)

Cité par forir. Dict.

 

Si sintité, l' èvèke di Rome,

Qui sûremint n' èst nin on sint-ome,

Qwîrt rnèye moyins d' nos tracasser,

 Èt donne dès vèdjes po nos fèsser.

(HANSON, Li Hinriåde travèstèye, Ch. III, 1780)

 

Poqwè nos fåt-i d'ner dès vèdjes po èsse batou ?

(Bailleux, L' oûhê blèssî d' ine flitche, Fåve, 1851)

 

Tatène

Qui faît-i don, mon Diu ? pa, c' èst l' tchapê qui spate ;

C' èst vos-min.me, målèreûs qui qwîrt ine vèdje po v' bate.

(peclers, L' ovrèdje da Tchantchès, Sc. 10. 1872)

 

Variante   Èsse batou d' sès vèdjes, ci n' èst qui pan bènit.

(Thiry, Ine cope di grandiveûs, 1839)

 

Namur  Vos d'mandez on baston po qu' on vos bate.

 

Provence   Cal pas sera lou bastou pe se fa batre.

(Comparaisons pop. provençales, Revue des langues romanes, 1881)

 

3098

vèdje

N' avu ni vèdje ni baston.

 

litt. N'avoir ni verge ni bâton.

N'avoir aucune arme, aucun moyen d'attaquer, ni même de se défendre. (acad.)

 

Pr. fr. — N'avoir ni verge ni bâton.

 

Variante  S' porminer sins vèdje ni baston.

(Remacle,  Dict., 1839)

 

3099

vèdje

On troûve todi 'ne vèdje (ou on bordon) qwand on vout bate on tchin.

 

litt. On trouve toujours une verge (ou un bâton) quand on veut battre un chien.

On trouve aisément un prétexte quand on veut quereller ou perdre quelqu'un.

Pr. fr. — Faire une querelle d'allemand.

 

CatrÈne  I n' wèsereût co rin dîre, vos comprindez fwart bin.

louise On trouve todi ine vèdje qwand on vout bate on tchin.

(delchef,  Lès deûs nèveûs, sc. 12, 1858)

 

BAÎWÎR Oyez totes sôrs di bwègnes mèssèdjes.

Po flahî so vos rins, on-z-a-st-atrapé 'ne vèdje.

(ALCYDE pryor,  Qui vout èsse å consèy?, 1862)

 

 

18:18 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.