12/09/2010

Spots (sûte)

3144

viker

Apontî d' viki,

Apontî d' mori. (malmedy)

 

litt. Prêt à vivre, Prêt à mourir.

Lorsqu'on a fait fortune, la mort arrive.

 

3145

viker

Àprinde çou qu' c' èst d' viker.

 

litt. Apprendre ce que c'est de vivre.

Enseigner comment il faut se conformer aux usages du monde, apprendre à agir convenablement ; corriger, punir d'une faute. (littré.)

Pr. fr. — Apprendre à vivre.

 

cortaî. Ci n' èst nin vos, sûremint qui m' vinreût aprinde çou qu' c' èst dè viker.

(willem et bauwens, Pètchî racheté, Sc. 15, 1882)

 

variante. Dji v's-aprindrè à loumer vosse pére : poûri tchin.

 

verviers.

liza. Si onk è va, l' ôte èst prèt’; on s' marèye sins wêster,

Po-z-aprinde au voladje, dè mons çu qu' c' èst d' viker.

(RENIER. Li mohone à deûs faces, Sc. 1re, 1873)

 

namur. Nosse chèf en quèstion, qu' è-st-on-ome bin-èlèvé èt qui sét ci qu' c' èst d' viker, n' a nin seûlemint intré èmon Touchârd.

(marmite. Chronique locale. 1884)

 

3146

viker

Viker so blancs peûs.

 

litt. Vivre de (sur) pois blancs.

Vivre très à son aise, faire bien ses affaires.

Pr. fr. — Avoir du foin dans ses bottes. Cité par forir. Dict.

 

Portant si dj' troûve ine duchèsse,

Ou bin li vève d' on bon bordjeûs,

Qui vôreut mi d'ner mès-ahèsses

Èt m' lèyî viker so blancs peûs...

(J. dejarDIn. Li fleur des batelîs dè l'Moûse (sic), Chanson, 1842)

 

Là, nosse kimére flotéve è s’ boûre,

Magnant so tos sès dints èt vikant so blancs peûs ;

Vo-le-rilà cråsse èt grosse èt si ronde qu' ine vrêye toûr.

(F. bailleUx. Li marcote qu' aveût moussî d'vins on grinî, Fâve, 1882)

 

Li dame di Freûtiér qui tant dès djins èvyît, po l' amou qu' is pinsît qu' èle vikéve so blancs peûs, passéve lès treûs qwårts di s' timps à doler d'vintrin.nemint so s' pitiyeûve vigoterèye.                                                                   

 (MAGNÉE, Bêtri, 1865.)

 

12:18 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.